Festival Nomades - Bannière 2012


Jeudi 26 Septembre 2013


OLIVERO & SUKH MAHAL


Olivero & Sukh Mahal - 1

Le groupe naquit en janvier 2008 avec la sortie d'un album « Krishna, give me arms ».

Musique primitive, attractive, archaïque et mystique partant du Gange traversant le Bosphore, flottant sur le Danube... se jetant dans la vallée de la Garonne !

Des Beastie Boys à Ravi Shankar !!!

Membres :

Olivier Olivero, ex Rageous Gratoons... (harmonium, chant, sample et laptop) ;

Francis Passicos, ex improvisator Dub... (sitar, flute et bols Tibétain) ;

Sébastien Lauquère, ex Andy's Car Crash... (basse, pakawaj, tampura, kartals, sample et laptop)... and friends !!!

Influences : Music from Rajasthan, Bhajans, dhrupad, soufi, raga, quawali, Gypsies, électro, dub, jungle, pop, noise, post rock, expérimental, ambiant, Bollywood...


Olivero & Sukh Mahal - 2



FANFARA SHATRA


Née de la rencontre de musiciens roumains du village rrom de Zece Prajini et du Slavalgar, la Fanfara Shatra est avant tout une histoire d'amitié.

Depuis, entre France et Roumanie, leur musique vagabonde aux rythmes survoltés du répertoire tzigane et balkanique, épicé par des influences orientales.

La nouvelle génération des fanfares tziganes débarque, perpétue cette tradition musicale vivante au détour de compositions endiablées !

Fanfara Shatra - 1
© Hugues Dargagnon

Fanfara Shatra - 2

Dragos IVANCEA : Baryton et Saxophone alto

Cécile DOUCHET : Saxophone soprano

Guillaume ROCHER : Chant et Baryton

Dragos « Pepsi » Ivancea : Trompette

Simon DENEUVILLE : Accordéon

Mikaël DESTOUESSE : Banjo

Sorin DUSU : Baryton

Dusyc VIZIRU: Grosse caisse et percussions

Victor DIACONU : Soubassophone




DJ CLICK


Surnommé Dj tout terrain ou Général, Véritable tête de pont dans le métissage musical, DA, producteur sur son label « No Fridge », Dj Click s'est depuis longtemps fait le complice des projets les plus bouillants : avec son groupe Click Here ou l'extravertie Rona Hartner pour les cultures tsiganes, comme avec les marocains Gnawa Njoum d'Essaouira et les Hamadcha de Fés, ou encore dans son collectif électro-jazz UHT°, en attendant ses mixes brasileiros de Zuko 103, Dj Dolorès ou africanistes avec Issa Bagayogo.

Sur scène ou en studio il a collaboré avec Dulsori (Vinari show), Dj Panko (Ojos de Brujo), Transglobal Underground, Marcelinho da Lua, Dhoad, Smadj, Va Fan fahre, Parno Graszt...

DJ Click - 1

DJ Click - 2

Il a produit une dizaine d'albums dans son studio, de nombreux remixes comme ceux de Manu Chao, Watcha Clan, Warsaw Village Band, Nicolette, Mahala Raï Banda, Burhan Öçal, Boogie Balagan ou Rachid Taha, et est paru sur de prestigieuses compilations.

Click en explorateur alchimiste, invente un nouveau genre digital folk, produit une musique sans visa, met de l'urbain dans le rural et du vivant dans la mécanique électronique.

Programmé sur les principaux festivals, clubs et salons internationaux (Womex Seville 2006, Babel Med Marseille 2009, AWME Melbourne 2011, ApaMM Ulsan 2012, Medimex Bari 2012, Porto Musical Recife 2013), de la Corée du Sud au Brésil, des Balkans à l'Australie, de L'Afrique du Nord au Japon, il répand son style partout dans le monde.


Retrouvez toutes les informations sur DJ Click à partir de son site Internet officiel depuis le lien ci-dessous :


La Comédie Tribale c'est la rencontre de la danse orientale, du Tribal ATS et du Tribal Fusion.

Pourquoi La Comédie Tribale ? Une semaine et des journées pour donner un nom à mon projet...
Réponse : La Comédie Tribale parce que c'est 5 filles, des blabla, des saguattes, et surtout beaucoup de Tribal ATS.

La Comédie Tribale attaque sa nouvelle saison avec de nouvelles danseuses mais toujours dans l'esprit de la Comédie Tribale...

Alina accompagnera DJ Click sur la scène de ce festival 2013.

Alina - Danseuse de la Comédie Tribale



Vendredi 27 Septembre 2013


STRING SWING (dans le Village)


String Swing c'est quatre musiciens réunis autour des standards de jazz.

Désireux de vous faire vibrer sur des morceaux des années trente à aujourd'hui, sur des airs que tout le monde connait, empruntés à Django bien sur, mais aussi Birelli, Dorado, Tchan Tchou, Romane...

Deux guitares, une contre-basse et un violon pour interpréter un répertoire façon Jazz Manouche.

String Swing - 1



PERET REYES - Parrain de l'édition 2013 - (dans le Village)


Peret Reyes - 2

Peret Reyes est actuellement le chef de file de la rumba catalane « authentique », légende vivante de la Rumba catalana en lettres majuscules.

Frère de Ramon Reyes « Ramonet » et filleul de Peret « El Rei de la Rumba » Pubill Calaf, il a commencé sa carrière à onze ans avec Los Amaya, au côté de son compère Agustí Abellán Malla « Chango ».

Avec le grand Peret, il a fait le tour de la planète en popularisant la rumba catalane dans les années 70 et 80.

Il a ensuite multiplié les formations et collaborations avec de nombreux et talentueux musiciens comme Gato Pérez.

Il est aussi l'un des pionniers dans l'introduction de la tabla comme instrument de percussion.

Cop de Taula (Taller de Músics, 2012), son nouvel album, met de nouveau à l'honneur les véritables racines de la rumba de Barcelone.

En concert, Peret Reyes est très proche de son public, il noue rapidement des liens et crée ainsi une complicité essentielle pour apprécier et vivre la rumba.

© Alex Carmona

Parrain de l'édition 2013, Peret Reyes vous offrira, accompagné de ses musiciens, 2 rendez-vous à ne pas manquer : ce vendredi, à la « Guinguette » située au cœur du village, et demain samedi, sur la grande scène du chapiteau.




BUBU BOIRIE et MARIA BELLOIR (Sous chapiteau)


Performance aérienne et musicale de Bubu Boirie (Violoniste de la Compagnie Mohein) et Maria Belloir (Circassienne reconnue).




TOUMAST (Sous chapiteau)


Moussa AG KEYNA a suivi le parcours typique des ishumar.

En 1987, la situation politique des Touaregs s'aggravant, il quitte l'Azawagh (Niger) et s'exile en Libye, où il intègre les camps d'entraînement militaires fondés par Kadhafi.
Il a tout juste 15 ans.
Il y apprend le maniement de la kalachnikov, mais aussi de la guitare, et fonde le groupe Toumast.
En 1990, Moussa rejoint clandestinement le maquis de l'Aïr au sein du Front de Libération de l'Aïr et de l'Azawagh.
Gravement blessé à la cuisse en 1993, il est d'abord évacué vers l'Algérie, puis vers la France, pour une longue convalescence.
Grâce à l'intervention d'associations et l'aide gracieuse de plusieurs médecins, il recouvre l'usage partiel de sa jambe.

C'est dans son pays d'exil, et avec Aminatou GOUMAR, qu'il peut relancer le groupe Toumast.
Ils utilisent la guitare électrique, instrument devenu le support d'une communication internationale.
Moussa chante la paix, la lutte pour les droits, la conciliation, avec le souci majeur d'une reconnaissance de leur peuple.
En écoutant cette musique, vous partagez les émouvants témoignages de touaregs qui vous font entrer dans la marche du monde.

Toumast -1



COMPAGNIE MOHEIN (Sous chapiteau)


La Compagnie Mohein - 1

12 ans après les premières répétitions entre musiciens des Rageous Gratoons, la Cie Mohein a tracé une route qui lui ressemble, celle d'un collectif en perpétuelle évolution, ouvert aux rencontres et aux influences de tous bords.

Le répertoire de musiques traditionnelles de l'Est s'est élargi, poussant vers la Bulgarie, la Turquie et le bassin méditerranéen.

Le groupe s'est agrandi, certains sont partis, d'autres sont arrivés.
Et le set purement instrumental des débuts a laissé place à un spectacle où chants, poèmes et instruments se répondent.

© Les Graphistoleurs

La Cie Mohein ne renie pourtant rien de ce qui fut fait pendant une décennie, au début des années 2000, du temps où les locaux du CLAV de la rue de Tauzia à Bordeaux (le LOCAL pour les habitués) servaient de base auto-gérée à une dizaine de musiciens issus de la « Planète Rageous».
Tous avaient pour point commun l'envie de s'aventurer en d'autres terres musicales, le plaisir de saisir de nouveaux instruments, de se confronter à des musiques traditionnelles d'ailleurs, et de se les approprier à leur manière.

Avec un cymbalum, une contrebasse, une guitare, trois violons, une clarinette, une mandoline, des percussions..., la Compagnie Mohein vous propose un voyage musical aux mille et une couleurs avec une energie mêlant les musiques traditionnelles et leurs propres compositions.

La compagnie témoigne ainsi de son attachement et de son soutien aux diversités culturelles des pays de l'Europe de l'est et plus largement du bassin méditerranéen aux couleurs arabo-andalouses.

Une façon de rendre hommage au métissage culturel.

La Compagnie Mohein - 2
© Les Graphistoleurs

Retrouvez toutes les informations sur La Compagnie Mohein à partir de leur site blog depuis le lien ci-dessous :




CLICK HERE (Sous chapiteau)


Click Here - 1

Surnommé Dj tout terrain ou Général, Véritable tête de pont dans le métissage musical, DA, producteur sur son label « NoFridge », Dj Click convie les musiciens qu'il a rencontrés à jouer sur ses machines dans une odyssée électrogypsy enfiévrée depuis les confins du Rajasthan jusqu'aux tablaos sévillans.
Le timbre vibrant de Nadya Potinga joue les fils d'Ariane, guidant l'épopée de sa voix polyglotte au travers de paysages indiens, serbes, roumains, moldave, français, russe et andalous.
L'âme Rom y affleure sans fard, dans la fête et la mélancolie, les passagers invités s'activent dans une ronde jubilatoire avec l'épique ensemble balkanique de Tziganiada. Comme un euphorisant « Latcho Drom » les danses et palmas de Karine Gonzalez referment cette fresque moderne aux origines antiques essaimant un joyeux folklore du 21ème siècle.


Un équipage expérimenté qui marient les horas, le flamenco, le folklore ou les tammuriatas avec les soubresauts hip-hop, drum'n bass voire new wave.
Un voyage intense au coeur de la Tsiganie et de ses trésors musicaux, arrosés par la puissance de feu des dance-floors électros.

Click en explorateur alchimiste, invente un nouveau genre « digital folk », produit une musique sans visa, met de l'urbain dans le rural et du vivant dans la mécanique électronique.


Dj Click : Programmation, platines, theremin et voix (France)
Nadya Potinga : Voix et sampling (Moldavie)
Serioja Mihai : Violon (Roumanie)
Tudorel Mihai : Saxophone, flute et Voix (Roumanie)
Karine Gonzalez : Danse, palmas et voix (France)


Retrouvez toutes les informations sur Dj Click à partir de son site Internet officiel depuis le lien ci-dessous :




Samedi 28 Septembre 2013


L'ATELIER QUARTIER EN NORD - Théâtre (dans le Village)


L'Atelier Quartier en Nord du Collectif Bordonor et des Petits Tréteaux vous présente « LES DÉPOSSÉDÉS » - Mise en scène par I. Vallade

Ça pourrait se passer n'importe où, dans un centre commercial, dans le métro, une usine désaffectée ou dans des canalisations d'eau de pluie...

Une population invisible, pourtant bien présente, squatte ces lieux.
Ils sont ensemble, vivent, survivent, racontent et surmontent avec humour et humanité leurs galères quotidiennes.

Cette cour des miracles lève le rideau sur ces femmes, ces hommes, ces enfants qu'on ne regarde plus.

45 minutes
Tout public

Les Dépossédés par l'Atelier Quartier en Nord



THE RIX'TET (dans le Village)


Fanfara Transilvania -1

Le RIX'TET est un quintet jazz qui met à l'honneur le swing chanté dans la tradition des grands crooners américains tels que Frank Sinatra, Tony Bennett ou Nat King Cole.

L'influence de Django Reinhardt donne une couleur acoustique proche du jazz manouche au groupe qui n'hésite pas à faire quelques détours dans ce répertoire pour interpréter une valse ou même aller chercher dans la musique pop (Sting, Amy Winehouse, Bob Marley, etc..)

Emmenés par le guitariste chanteur RIX, les musiciens Stéphane Garcia Tudela (caisse claire), Pascal Fallot (basse), Joachim Montbord (guitare) et Jérôme Dubois (trompette, Bugle et guitare) donnent beaucoup de style à l'ensemble, et le charme de ce groupe unique agit à merveille sur tous les publics.




SLONOVSKI BAL (Sous chapiteau)


« 15 ans que çà dure, et ces éléphants-là (du mot slon, en serbe), pachydermes serbes, français et macédoniens, n'ont pas pris une ride. Zivi Bili, ou « Longue vie à tous ! » brament-ils d'ailleurs sur leur nouveau disque, qui brasse allègrement toutes les traditions tziganes, entre chanson coquine rom de Turquie, complainte du berger au son de la petite flûte frula et danses balkaniques endiablées. Prompts aux accélérations, ponctuées de quelques viriles onomatopées chorales, le leader Tosha Vukmirovic (cuivres) et ses musiciens (accordéon, guitare, basse et percussions) font aussi la démonstration de leur porosité naturelle aux musiques actuelles, que ce soit avec un vieux chant serbe trempé dans le ska jamaïcain, un Kirikiri aux accents reggae ou un magnifique fado d'Amalia, roumanisé par Adrienne Winling... »

Télérama (mars 2013)

Slonovski Bal - 3
© Marc Bentégeat



PERET REYES (Sous chapiteau)


Peret Reyes - 2

Peret Reyes est actuellement le chef de file de la rumba catalane « authentique », légende vivante de la Rumba catalana en lettres majuscules.

Frère de Ramon Reyes « Ramonet » et filleul de Peret « El Rei de la Rumba » Pubill Calaf, il a commencé sa carrière à onze ans avec Los Amaya, au côté de son compère Agustí Abellán Malla « Chango ».

Avec le grand Peret, il a fait le tour de la planète en popularisant la rumba catalane dans les années 70 et 80.

Il a ensuite multiplié les formations et collaborations avec de nombreux et talentueux musiciens comme Gato Pérez.

Il est aussi l'un des pionniers dans l'introduction de la tabla comme instrument de percussion.

Cop de Taula (Taller de Músics, 2012), son nouvel album, met de nouveau à l'honneur les véritables racines de la rumba de Barcelone.

En concert, Peret Reyes est très proche de son public, il noue rapidement des liens et crée ainsi une complicité essentielle pour apprécier et vivre la rumba.

© Diego Ruiz



FANFARA TRANSILVANIA (Sous chapiteau)


Fanfara Transilvania est un gypsy brass band, c'est à dire un orchestre de cuivres Rom de la région de Cugir en Roumanie.

Composé de 10 musiciens cet ensemble, représentatif du genre s'inscrit dans la grande tradition des orchestres de cuivres d'Europe de l'est et plus précisément de l'ethnie Romani des Balkans.

Dans la lignée des Goran Bregovic et Boban Markovic, ils sauront à n'en pas douter mettre le feu a chacune de leurs interventions comme ils le font depuis plus de 10 ans aux quatre coins de l'Europe, le feu sacré de la fête et de la joie.

A la vie comme à la scène, ces derniers nous invitent dans un monde de cultures, orchestrant des tableaux de vie au cœur du village roumain antique, des banlieues de la ville, des « gaje » et des communautés gitanes.

Fanfara Transilvania -1



Association MASCARETS - 165, Rue Achard - 33300 BORDEAUX (Bacalan) - Gironde
Tél. : 05 56 50 85 60 © 2012 Association MASCARETS | Tous droits réservés
Réalisation : Amicale Laïque de Bacalan