Festival Nomades - Bannière 2012


TITI ROBIN TRIO


Titi Robin - Photo 1

Titi Robin, dit « Titi » a construit très tôt un univers musical original, cherchant une harmonie entre les différentes cultures qu'il côtoyait quotidiennement et l'ayant directement et profondément influencé, principalement gitanes et orientales, mêlées intimement à l'environnement occidental.

Avant que le courant des musiques du monde n'apparaisse, c'est au sein de ces deux communautés qu'il trouvera un écho sensible et encourageant.

© Titi Robin

Les fêtes communautaires lui donnent l'occasion de tester la couleur originale de son approche musicale face à ces traditions riches dont il s'inspire mais qu'il n'imite pas, recherchant obstinément une voie qu'il lui semble exprimer avec le plus de justesse sa condition d'artiste contemporain.

Les deux artistes phares dans sa démarche sont Camaron de la Isla, le cantaor flamenco et le maître irakien du 'oud, Munir Bachir.

Ses duos avec Hameed Khan, tabliste originaire de Jaipur et Erik Marchand, chanteur traditionnel breton qui peu à peu se fondent en « Trio Erik Marchand » marquent ses débuts sur la scène Musiques du Monde et ouvrent la voie au premier disque sorti en 1993 sous son nom et pour lequel il a invité un grand nombre de musiciens issus des cultures qui l'ont influencé : « Gitans ».

Titi Robin - Photo 3
© Titi Robin Trio

Titi Robin - Photo 2

Ses duos avec Hameed Khan, tabliste originaire de Jaipur et Erik Marchand, chanteur traditionnel breton qui peu à peu se fondent en « Trio Erik Marchand » marquent ses débuts sur la scène Musiques du Monde et ouvrent la voie au premier disque sorti en 1993 sous son nom et pour lequel il a invité un grand nombre de musiciens issus des cultures qui l'ont influencé : « Gitans ».

Précurseur d'un genre « musique du monde » dans lequel il ne se reconnaît pas, Thierry Robin poursuit depuis plus de trente ans une carrière à la marge des catégories bien identifiées.

Originellement nourri des musiques orientales et tziganes, il navigue aux confluences du flamenco et du swing gitan.

© Titi Robin

Mais le guitariste virtuose, qui joue aussi du 'oud et du bouzouki, s'échappe parfois pour plonger à la source des harmonies indiennes, des inflexions arabes ou des mélodies celtes.

Le métissage des musiques, dit-il, n'est en aucun cas une valeur en soi. C'est simplement sa réalité.

  • Titi Robin : 'oud, guitare, bouzouq
  • Francis Varis : accordéon
  • Ze Luis Nascimento : Percussions


« Forme musicale la plus libre que puisse présenter Titi Robin, le trio se nourrit principalement de l’improvisation.

Les percussions du virtuose brésilien Ze Luis Nascimento et l’accordéon du subtil improvisateur Francis Varis croisent le fer sur la base du répertoire du guitariste, chacun étant à tour de rôle accompagnateur et soliste.

Cette formation sait communiquer avec une grande générosité sa science du dialogue musical.

Tour à tour intimiste ou développant une énergie impressionnante, se permettant toutes les audaces musicales, cet ensemble atypique est un des rares grands trios d'improvisateurs contemporains, tous styles confondus ».

Les Inrockuptibles


Retrouvez toutes les informations sur Titi Robin à partir de son site Internet officiel depuis le lien ci-dessous :




COMPAGNIE MOHEIN - Musiques d'Europe de l'Est et du Bassin méditerranéen


La Compagnie Mohein - Huant - 1

La Compagnie Mohein est un collectif de musiciennes et musiciens bordelais réunis bordautour d'une chanteuse incroyable et ils sont passionnés par la musique des voyageurs. La musique de la Compagnie n'a pas de frontières. De la mer noire à l'adriatique, son répertoire est issu des cultures populaires du sud-est de l'Europe.

© La Compagnie Mohein-Huant

Avec un cymbalum, une contrebasse, une guitare, trois violons, une clarinette, une mandoline, des percussions..., la Compagnie Mohein vous propose un voyage musical aux mille et une couleurs avec une energie mêlant les musiques traditionnelles et leurs propres compositions.

La compagnie témoigne ainsi de son attachement et de son soutien aux diversités culturelles des pays de l'Europe de l'est et plus largement du bassin méditerranéen aux couleurs arabo-andalouses.

Une façon de rendre hommage au métissage culturel.

La Compagnie Mohein - Huant - 2
© La Compagnie Mohein-Huant

La Compagnie Mohein - Huant - 4

Dés le départ de l'aventure Nomades, ils ont toujours été présents, confiants, fidéles et partisans de notre projet, on ne pouvait encore une fois, faire sans eux.

© La Compagnie Mohein-Huant

Retrouvez toutes les informations sur La Compagnie Mohein à partir de leur site blog depuis le lien ci-dessous :




JABUL GORBA - Balkans Ska Punk


« Jabul Gorba compose un répertoire original qui s'inspire librement des traditions et des thèmes musicaux tsiganes et klezmer, accentués par de puissants chants et rythmiques.

Pionnier du gypsy-punk en France, Jabul Gorba explore des chemins nouveaux et libertaires, en rendant hommages aux musiques des anciens nomades d'Europe de l'est ».

Jabul Gorba - Logo du groupe
© Jabul Gorba

Jabul Gorba - Photo 1

Le film Gadjo Dilo, et ceux de Kusturica, on fait découvrir aux jeunes Jabul (à l'époque !!) ces fanfares des Balkans (Ciocarlia, Kocani, Bregovic, No Smoking Orkestar et bien d'autres de contrées éloignées), dont ils sont toujours de très grands admirateurs.

© Jabul Gorba

Venez finir les soirées avec les Jabul, vous vibrerez sur des morceaux qui sont de pures perles, dégotées principalement par ceux qui se sont spécialisés en la matière : Raki Balkans Sound System (Le guitariste et le percussionniste de Jabul Gorba).

  • Emmanuel Danielides : Chanteur, illustrateur
  • Grégory Pannetier : Bassiste
  • Joel Barbosa : Batteur
  • Romain Karsenty : Accordéoniste
  • Matthieu Devaux : Guitariste
  • Pierric Denouel : Saxophoniste
  • Alexandre Loisnel : Percussionniste
  • Anthony Morvant : Tromboniste
Jabul Gorba - Photo 2
© Jabul Gorba

Retrouvez toutes les informations sur Jabul Gorba à partir de leur site Internet officiel depuis le lien ci-dessous :




LOS TIBURONES - Flamenco


Los Tiburones - Photo 1

Cette formation de 4 musiciens mêle de façon originale chants berbères, mélodies arabo-andalouses, palos flamencos et makam balkaniques.

Los Tiburones

  • Alain Fourtine : guitare, laud, bouzouki
  • Fouad Achkir : percussions, cajon, derbouka, chant
  • Lolo Lenain : sax, flute
  • Jean Jadaud : basse
Los Tiburones - Photo 2
Los Tiburones

Retrouvez toutes les informations sur la formation Los Tiburones à partir de leur blog depuis le lien ci-dessous :




SERGE LOPEZ - Flamenco


Serge Lopez - Photo 1

Natif de Casablanca, Serge Lopez a nourri son imaginaire de cette ville à travers les évocations familiales.

A trois ans, en 1961, il vient habiter Toulouse, la ville rose. A la Maison, la musique est latine et l'identité espagnole et andalouse.

La Guitare rentre définitivement dans sa vie lors de l'adolescence, à travers la musique américaine. Les sons électriques sont oubliés après deux années passées à Malaga ; là, à vingt ans il découvre le flamenco.

En 1981, de retour à Toulouse, il rencontre Bernardo Sandoval.
Une longue histoire commence, tournées en France, Allemagne, Grèce ou Canada, trois albums, la musique primée à Cannes du film Western, puis une interruption de trois ans de 1986 à 1989 pendant lesquels Serge accompagne le brésilien Rio Renato de Resende.

© Serge Lopez

Des différentes influences musicales qui l'ont nourri, alliées à une technique toujours travaillée, sont nées des compositions personnelles d'une grande sensibilité qui échappent aux barrières d'un genre défini.

Depuis les premiers concerts sous son patronyme jusqu'à la participation au prestigieux South by South West festival d'Austin (USA) en mars 2001, de tournées incessantes en plateaux renommés (Francofolies de la Rochelle, Patrimonio, Chaînon Manquant, etc.) sa réputation n'a cessé de croître et de s'étendre bien au delà de nos frontières.

Serge Lopez - Photo 2
© Serge Lopez

Serge Lopez - Photo 3

Après cinq albums (dont le solo "Quisièra") et plus de huit ans de tournées en France et à l'étranger, Serge Lopez présente trois spectacles mettant en scène sa musique de manière différente.

Que ce soit en version solo (récital), en trio avec Pascal Rollando et Jacky Grandjean, ou encore dans la rencontre avec la danseuse Silvia Casares, c'est « le flamenco brûlant qui reste l'ingrédient principal, le parfum dominant...».

Il sera aux Cordes Sensibles, en duo, guitare et basse avec Jacky Grandjean.

C’est en duo, guitare et basse, avec Jacky Grandjean que nous l’accueillerons lors de cette édition.

© Serge Lopez

Retrouvez toutes les informations sur Serge Lopez à partir de son site Internet officiel depuis le lien ci-dessous :




AÄLMA - Musique d'Europe centrale et swing manouche


AÄLMA, c'est un voyage épique vers les contrées des musiques tzigane, klezmer et manouche.

Ces 5 musiciens complices, sur des tempos endiablés, font vibrer leurs instruments avec passion : ce sont des cris de joie, de fête ou de douleur mais toujours des notes qui viennent du cœur.

Ils mettent leur générosité, doublée de pointes de virtuosité, au service de cette musique endiablée...

Aälma - Photo 2
© Aälma

Aälma - Photo 1
  • Sabrina Mauchet : violon, choeur
  • Miguel Garcia : contrebasse
  • Philippe Cordelier : percussions, bratsch, choeur
  • Armand Boisard : guitare, saxophone soprano, choeur
  • Jean-Luc Reber : guitare, accordéon, chant
Aälma

Retrouvez toutes les informations sur Aälma à partir de leur site Internet officiel depuis le lien ci-dessous :




TCHAVOLO SCHMITT TRIO - Jazz manouche


Initié dès l'âge de 6 ans à la guitare, et fils de violoniste, Tchavolo Schmitt est aujourd'hui l'un des plus grands guitaristes de jazz manouche.

Son charisme sur scène, sa sonorité puissante, son attaque vigoureuse, son swing et son aisance sur les tempos rapides participent de l'éclat d'un style joué avec un grand naturel.

C'est à travers la scène nationale et internationale que Tchavolo Schmitt communique une joie évidente et une simplicité déroutante.

Très jeune, il commence à jouer en public dans les cafés de Paris et les lieux où les musiciens de la communauté manouche ont pour habitude de se retrouver.

Tchavolo Schmitt - Parrain de ce festival
© Tchavolo Schmitt - Parrain de ce festival

En 1993, il enregistre ainsi avec deux d'entre eux, les guitaristes Patrick Saussois et Dorado Schmitt (« Swing 93 »).

Dans le même temps, il apparaît dans le film Latcho Drom du cinéaste Tony Gatlif, odyssée sur la route des musiques gitanes.

Quelques années seront encore nécessaires pour que Tchavolo Schmitt se laisse convaincre d'entrer en studio sous son nom.

En 2000, il enregistre « Alors ?… Voilà ! » en compagnie de « Doudou » Cuillerier à la guitare « rythmique », Florin Niculescu au violon, de Gilles Naturel à la contrebasse et Ionica Minune à l'accordéon.


Tchavolo Schmitt - Parrain de ce festival

Peu après, « Miri Familia » le fait entendre sur un florilège de compositions personnelles en compagnie de son groupe habituel composé, depuis de nombreuses années, de proches.

Sa carrière prend par la suite une envergure nouvelle et les scènes des festivals l'accueillent comme l'un des plus talentueux et plus purs héritiers de Django Reinhardt.

A l'occasion du film Swing, Tony Gatlif le choisit pour interpréter un rôle de professeur de guitare, mentor d'un jeune héros fasciné par le jazz manouche.

Alors que paraît en 2005 paraît l'album « Loutcha », il continue de susciter l'admiration des adeptes de la geste manouche et porte haut le legs de ce Django qu'il considère volontiers comme le Mozart du peuple gitan.

© Tchavolo Schmitt - Parrain de ce festival

Pour ce festival, il sera accompagné à la guitare acoustique par Samy Daussat et à la contrebasse par Cladius Dupont.

Retrouvez toutes les informations sur Tchavolo Schmitt à partir de son site Internet officiel depuis le lien ci-dessous :




O'DJILA - Musique Tsigane des Balkans


Tantôt euphorique et festif, tantôt mélancolique, O’djila c’est la richesse de 5 talents venus d’ici et là-bas.

Une musique intense et colorée, aux accents slaves et manouches qui vous réchauffent l’âme et le cœur de leurs mélodies des Balkans.

La diversité des parcours des musiciens qui communiquent avec talent et générosité leur passion pour la musique tzigane fait également la grande richesse du groupe.

O'Djila - Photo 1
© O'Djila

O'Djila - Photo 2
  • Boban Milojevic : accordéon, chant
  • Djordje Knezevic : guitare, chant
  • Sylvain Lelièvre : saxophones, clarinette, choeur
  • Nikola Krbanjevic : batterie, choeur
  • David Chiron : contrebasse, choeur
© O'Djila

Retrouvez toutes les informations sur O'Djila à partir de leur site Internet depuis le lien ci-dessous :




DJ STAMBUL


D’abord batteur dans plusieurs formations bordelaises, DJ Stanbul a commencé à se mettre aux platines fin 2007, au retour d’un premier voyage à Istanbul.

Dans les valises, des cds et des samples, puisés à droite et à gauche, au carrefour d’une ruelle ou au fond du Grand Bazar d’Istanbul.

Une envie ; faire découvrir cette musique riche et variée autour de lui.

Poussé par des amis musiciens, il peaufine ses techniques de mix et s’essaye à la scène courant 2008.

Parallèlement, il injecte dans ses mix des musiques d’Europe Centrale et de l’Est et d’Amérique latine dont il est mordu depuis 10 ans déjà.

DJ Stambul
© DJ Stambul

DJ Stambul - Photo 1

Inspiré aussi bien par les musiques traditionnelles d’Europe de l’Est et de Turquie que par les sons électro/hip hop les plus actuels, DJ Stanbul nous livre avec passion une relecture délirante des fanfares tziganes, tarafs roumains et autre hip hop turc.

Véritable invitation à la danse, à la découverte et à l’échange, ses prestations scéniques ne négligent pas pour autant l’aspect créatif, et tendent plus vers le live électronique que vers le DJ set du « Selector ».

A la manière d’un 2 many DJ’s version Balkans/Turquie, transitions, effets, loopings et cuts s’enchaînent subtilement pour donner naissance à un mix énergique comprenant bootlegs, remixs, et quelques productions originales.

© DJ Stambul

On pourra savourer entre autre le flow du Wu Tang Clan accompagnant les fanfares Serbes, les solos enflammés du clarinettiste Turque Sélim Sesler sur des beats électro, les envolées de synthétiseurs gypsy, ou encore la rencontre explosive entre la fanfare Ciocarlia et Daft Punk.

Un métissage élégant et subtil entre tradition et modernité qui n’a qu’un seul objectif : éclater les dancefloor…

DJ Stambul - Photo 2
© DJ Stambul

Retrouvez toutes les informations sur DJ Stambil à partir de son blog depuis le lien ci-dessous :




LOS TIBURONES - Flamenco


Los Tiburones - Photo 1

Cette formation de 4 musiciens mêle de façon originale chants berbères, mélodies arabo-andalouses, palos flamencos et makam balkaniques.

Los Tiburones

  • Alain Fourtine : guitare, laud, bouzouki
  • Fouad Achkir : percussions, cajon, derbouka, chant
  • Lolo Lenain : sax, flute
  • Jean Jadaud : basse
Los Tiburones - Photo 2
Los Tiburones

Retrouvez toutes les informations sur la formation Los Tiburones à partir de leur blog depuis le lien ci-dessous :


Association MASCARETS - 165, Rue Achard - 33300 BORDEAUX (Bacalan) - Gironde
Tél. : 05 56 50 85 60 © 2012 Association MASCARETS | Tous droits réservés
Réalisation : Amicale Laïque de Bacalan